Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/clients/8627218a984d42385968455c871e9262/web/js/wp-includes/post-template.php on line 316

Voyage 6 mois à moto

Pour ceux qui suivent mon périple depuis le début, j’ai légèrement modifié le parcourt. Je n’ai pas traversé la Mongolie. Trop dangereux seul, ma moto n’est pas adaptée et je ne pense pas être suffisamment bon motard pour. L’Iran n’étant plus possible pour les motos « gros cube » ajouté aux tensions actuelles, j’ai prévu de faire le tour de la mer Caspienne par le nord incluant l’Azerbaïdjan.

Qui suis-je?

J’aurais 64 ans mi-mai 2019 et fait du 2 roues depuis 1969, si je considère nos vieux boguets comme des mini-motos … lorsque bien maquillés. J’ai roulé 6 ans, début 80, dans les rues de Tokyo avec un trial (génial dans les embouteillages) et un des premiers scooters 125 cm2 (idéal en costar). A une époque j’étais mignon.

puis chanceux en rencontrant Susanne mon épouse de toujours. Il m’est également arrivé d’avoir l’air sérieux …

… et depuis quelques années je profite un maximum de la vie .

Trois filles merveilleuses sont venues compléter et agrémenter notre vie.

Quelle est ma motivation pour ce voyage en solo ?

L’aventure, la découverte et l’inconnue sont mes aimants et, comme le dit Mike Horn, « on rêve trop souvent les yeux fermés, il faut plutôt rêver les yeux ouverts ». Et maintenant, à 64 ans, c’est le dernier moment pour réaliser pleinement ce rêve. C’est encore l’âge où l’on peut décider des rendez-vous chez le médecin.

J’adore être avec des amis, mais la solitude m’attire également. C’est dans ces moments que l’on croise des personnes fabuleuses, que l’on rencontre de nouveaux amis et que l’on découvre ce que l’on n’aurait jamais imaginé. Partir seul c’est également la seule garantie de ne pas s’engueuler et de ne pas avoir de soucis relationnels. J’ai choisi cet itinéraire sans vraiment connaître ces contrées. La nature et les paysages, les cultures millénaires de ces populations ainsi que les étendues vierges ou presque de certaines contrées ont guidé mon tracé.

Remerciements

  • Mon épouse Susanne, pour sa compréhension
  • Michel Etienne, mon maître Webmaster

Formulaire de contact :

 J’espère que vous appréciez mes aventures, photos et vidéos. N’hésitez pas à commenter, que ce soit positif ou négatif, ça me fera plaisir.

Jean Schneider